La cote des légendes

La côte des légendes, côte sauvage du Nord Finistère, s’étend sur 34 kilomètres, de Plouescat à Brest, au coeur du pays Pagan.

La route traverse des petits villages, authentiques, préservés du tourisme de masse, dont les maisons sont regroupées autour de l’Eglise, et où on peut déguster des galettes de blé noir et de la charcuterie locale.

Le pays Pagan est célèbre par ses pilleurs d’épaves, naufrageurs, qui exerçaient le « droit de naufrage » permettant de s’approprier les cargaisons des navires échoués sur les récifs.

La côte est en effet sauvage, dangereuse pour les navigateurs, en raison des récifs tourmentés qui la constituent.

Un poste de garde fût installé sur le littoral, à Meneham en Kerlouan, encastré au milieu d’énormes rochers, pour assurer la garde des naufragés.

Le phare de Pontusval fût créé en 1869 pour signaler aux marins l’entrée de la baie de Brignogan.

La côte des légendes est aussi le pays des abers. L’aber Wrac’h, l’aber Ildut et l’aber Benoît..

Un aber est une vallée étroite, formée par le lit d’une rivière, où s’engouffre la mer à marée haute, sur plusieurs kilomètres. Le rivage des abers est un paradis pour les promeneurs et randonneurs.

La côte est battue par les vents, avec des massifs lunaires impressionnants et des rochers chaotiques. On peut voir au large le phare de l’Ile Vierge, le plus haut phare du monde et en Europe, il mesure 82m50.

 

 

L’Ile Vierge aurait été un sanctuaire druidique, avant d’être occupée par le couvent fondé par les frères Cordeliers et voué à la Vierge.

La côte des légendes vous transportera dans un monde rude où l’imaginaire peut s’évader.

Nous sommes à votre disposition pour toutes questions.

 

Email: maisondufrannic@orange.fr

 

Suivez nous

  • Grey Facebook Icon
  • Grey Instagram Icon
This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now